ÊTES-VOUS CHAMPIONNE DE L'ORGANISATION DE NOËL ?

Romancière et co-fondatrice du blog triplemelt.co.uk, dédié à la mode
et à l'art de vivre, Ali Harris est également
une accro assumée aux fêtes de
Noël et prépare l'événement des mois à l'avance


Romancière et co-fondatrice du blog triplemelt.co.uk, dédié à la mode et à l'art de vivre, Ali Harris est également une accro assumée aux fêtes de Noël et prépare l'événement des mois à l'avance

QUEL EST VOTRE STYLE ?

Êtes-vous aussi organisée qu'Ali ? Ou, à l'instar de Rosie Green qui préfère laisser traîner les choses, êtes-vous plutôt la reine du Noël de dernière minute ?

"Laisse les décorations maman », m'a dit mon enfant de 7 ans pendant les vacances. Je précise qu'il ne s'agissait pas des vacances où le père Noël lève son verre de Coca à notre santé sur la remorque d'un camion tintinnabulant. Nous étions en août, nous nous trouvions aux États-Unis et je venais de repérer un magasin de Noël dans la station balnéaire où nous séjournions. Oubliées les serviettes de plage, à moi les guirlandes !

En tant qu'accro assumée aux fêtes de Noël, mon esprit festif est toujours sur le qui-vive. Je m'y prends au moins six mois à l'avance : j'accumule les bas de Noël scandinaves, j'achète des boules et je range les lumières. Chaque année, mon pauvre mari me dit, « Ça suffit ! » Mon argument ? Si je ne fais pas cela, comment pourrais-je recréer des scènes de Noël en famille dignes d'une publicité Marks & Spencer ?

En septembre, j'ai déjà acheté les bas de Noël, dressé notre plan de table, trouvé un thème (cette année, c'est Féérie hivernale) et commencé ma liste d'épicerie. En octobre, je m'occupe des boissons, des fêtes de famille et des derniers achats de Noël.

En novembre au plus tard, les cartes de Noël sont prêtes et les cadeaux emballés. Il ne reste plus qu’à monter au grenier chercher les décorations (bien emballées et étiquetées) et à décorer toute la maison.

C’est peut-être un vrai casse-tête avant Noël, mais pour moi, c’est une équation simple : un maximum d’éclat pour un minimum de stress. Mi-décembre, une fois que le plus pénible est fait, j’ai un peu de temps pour moi. Je me prépare des tartelettes et un verre de vin rouge et j’entoure les émissions que je veux voir dans le programme télé. J’en profite aussi pour m’adonner à mes passe-temps préférés, comme cuisiner avec ma fille de cinq ans. Elle est aussi dingue de Noël que moi et elle nous a même donné des noms d’elfes (moi c’est Holly et elle Pinkie) pour quand nous préparons des truffes et de jolis biscuits décorés. Vous ne me verrez pas jouer des coudes dans les rayons alimentaires : la veille de Noël, je suis blottie dans mon canapé avec mes bébés et nous regardons Le Bonhomme de neige.

Je vous entends d’ici : « Et le jour de Noël alors ? C’est quand-même stressant ? » Pas si vous avez écrit le nom de votre mari juste en face de « Préparer le déjeuner de Noël » sur votre liste de choses à faire. Alors c’est parti, joignez-vous à moi pour planifier Noël. Je vous promets que les seules choses qui seront éparpillées pour Noël seront les guirlandes électriques.

Shop by CategoryMenu

Préparez-vous à briller avec ce paquet de boules pratique

Achetez-moi

Ajoutez quelques petites bougies pour une ambiance festive

Achetez-moi

Veillez au confort de vos invités dans un style scandinave

Achetez-moi

Une touche de style à l'heure de l'apéritif

Achetez-moi

Photographer: Bry Patrickson